Le fédéralisme africain THIAM Doudou

Le fédéralisme africain Zoom

2708702696

Nouveau produit

Ce produit n'est plus en stock

9,20 €

TTC

En 1951 il soutient à l'Université de Poitiers, une thèse de droit intitulée La Portée de la citoyenneté française dans les territoires d’outre-mer, qui sera publiée deux ans plus tard.


Sous la présidence de Léopold Sédar Senghor, il est ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Mamadou Dia, du 4 avril 1960 au 12 novembre 1962. André Guillabert lui succède brièvement à ce poste, qu'il retrouve le 19 décembre 1962. Du 9 décembre 1963 au 6 mars 1968 il porte le titre de ministre d'État chargé des Affaires étrangères, des relations avec les Assemblées et de la suppléance du président de la République. Il quitte le gouvernement en 1968.


De 1970 à sa mort, en 1999, il est membre de la Commission du droit international, un organe des Nations unies, qu'il préside à sa 33e session (1981). Il est aussi Rapporteur spécial sur le sujet du projet de code des crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité de 1982 à 1995, apportant ainsi sa contribution à la future création de la Cour pénale internationale.




J'ai compris / Masquer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d'achat et pour réaliser des statistiques de visites.