Le quatrième siècle GLISSANT Edouard

Nouveau Le quatrième siècle Zoom

Éditions Gallimard  Collection L'Imaginaire

Plus de détails

9782072947742

Nouveau produit

11,37 €

Voilà quatre siècles que nos ancêtres esclaves ont été déportés d’Afrique aux Antilles. Le quatrième siècle est, pour moi, le siècle de la prise de conscience.
E. G.

C’est dans les années 40 que le vieux papa Longoué, de la quatrième génération, et le jeune Mathieu Béluse, de la sixième génération, engagent une reconquête du temps. Leurs séances d’histoire retracent l’arrivée à Fort-de-France du navire négrier transportant les deux familles, qu’une grande rivalité oppose. Les héros du roman représentent les deux faces du monde noir des Antilles : l’esclave des plantations et le révolté qui « marronne », personnages dont les mémoires se croisent jusqu’au XXe siècle.
Le quatrième siècle (1964), conte d’une grande force poétique, met au jour la nécessité de dévoiler les origines, de remonter les traces opaques du passé, en brisant les apparences de l’histoire coloniale. L’occasion pour Glissant d’insister sur la dimension complexe de l’enracinement, fruit d’ancrages solides et multiples dans le pays.

Première parution en 1997 aux Éditions Gallimard, 1964 aux Éditions du Seuil

Préface de Mathieu Glissant et Christiane Taubira

Edouard Glissant est né le 21 septembre 1928 à Bezaudin (Martinique). Il décède le le 3 février 2011 à Paris à l'âge de 82 ans.


Avec le soutien du Conseil Régional de l’île de France et du Ministère de l’Outre-Mer, il crée L’Institut du Tout-Monde.


Il se propose de faire avancer la connaissance des phénomènes et processus de créolisation, et de contribuer à diffuser l’extraordinaire diversité des imaginaires des peuples, que ces imaginaires expriment à travers la multiplicité des langues, la pluralité des expressions artistiques et l’inattendu des modes de vie.

L’Institut du Tout-Monde est à la fois un site d’études et de recherches, un espace d’invention et de formation, un lieu de rencontres, et un espace dédié aux mémoires des peuples et des lieux du monde

L’objectif poursuivi par Édouard Glissant est la constitution d’un vaste réseau culturel à la fois francilien, interrégional, en très étroite connexion avec les régions de l’Outre-Mer, et international.

Ce réseau sera constitué progressivement à partir de structures existantes - Chapelle du verbe incarné, Compagnie du Tout-Monde, Association Tout-Monde, Prix Carbet (Guadeloupe), Institut du Monde Caribéen (Martinique), Maison de l’Amérique latine (Paris) et de projets en cours (Maison du Tout-Monde, théâtre du Tout-Monde) auxquels des structures et des projets nouveaux (encyclopédie, séminaire, archives) donneront toute sa signification et son ampleur.

Dans une deuxième phase, l’ensemble labellisé Tout-Monde sera mis en place avec ses structures nouvelles, la Maison du Tout-Monde, le théâtre du Tout-Monde, le M2A2 (Musée Martiniquais des Arts des Amériques) et ses projets, encyclopédie historique et comparée des Arts des Amériques, Site Internet du Tout-Monde, Centre d’archives de l’Institut du Tout-Monde, revue, etc...


Site de l'auteur

Donnez votre avis

J'ai compris / Masquer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d'achat et pour réaliser des statistiques de visites.