urpaslide.png

ENTREE LIBRE

L'accès se situe au 2 rue Perrée, 75003 Paris

Métro:Temple

L’édition 2022 des URPA se tiendra du 22 au 23 octobre 2022 dans le cadre de la Foire d’art et de design contemporain AKAA (au Carreau du Temple à Paris).

 

Au fil des éditions AKAA est restée fidèle à sa vision de départ, une invitation à la découverte d’artistes qui revendiquent un lien dans leur pratique au continent africain. Un regard contemporain sur ces scènes artistiques qui va au-delà des frontières géographiques, ouvert aux dialogues et à l’émerveillement sans clichés ou préconceptions.

 Ce partenariat nous a semblé riche de sens pour cette nouvelle édition des URPA, articulée autour de la question du mouvement, qui se décline en changements et mobilités diverses : mouvements de libération, écologie décoloniale, migrations, traditions, mutations sociétales et culturelles de l’Afrique et de sa diaspora.

 (Re)découvrir et se faire vecteur des luttes passées et de celles à venir, s’autoriser à être optimiste, et surtout, faire de ces différents mouvements les véritables ressources de l’avenir.

S A M E D I  2 2  O C T O B R E

MOUVEMENTS D’HIER …
12H00 - 13H30

GERALDINE FALADE (Auteure de "Turbulentes")
ARTUR DA COSTA (Co-traducteur de "La génération de l’utopie" de Pepetela)
MAMADOU DIOUF (Directeur de la collection Histoire, Politique et Société)
JEAN-BERNARD OUEDRAOGO (Co-auteur de "Afrika N’ko")
SAMBA DOUCOURE (Modération)

« On ne saurait échapper aux nécessités du moment historique auquel on appartient » écrit Cheikh Anta Diop en 1967, dans son cinquième ouvrage publié chez Présence Africaine, Antériorité des civilisations nègres : Mythe ou vérité historique ? Les luttes pour l’émancipation des afro-descendants, des femmes, des sans-voix ont entrainé leurs lots de désillusions, car la libération n’est jamais le fait d’un instant figé mais se révèle au contraire dans le prisme du temps, à travers des luttes croisées. Se déconstruire, se construire, se reconstruire. Reprendre sa place dans un monde en mouvement. Il s’agira d’analyser et de comprendre l’itinéraire des luttes et leurs effets sur la réappropriation, qu’elle soit ontologique, nationale ou identitaire.

MOMENT LECTURE
13H35 - 13H50

MOUVEMENTS D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN …
14H00 - 15H30

TEDDY KOSSOKO (Fondateur de MASSEKA GAME)
SANDY ABENA (Fondatrice de ABENAFRICA)
CHEICK OUMAR KANTE (Auteur de "Il n’existe de paradis qu’au paradis")
MICHEL LOBE EWANE (Auteur de "Être milliardaire en Afrique aujourd’hui")
SAMBA DOUCOURE (Modération)

Profondément ancré dans l’instant, Présence Africaine est, depuis sa création, un véritable relais des luttes, un espace libre où peuvent s’exprimer les voix, qu’elles soient dissidentes ou à l’avantgarde. Après les révoltes d’hier, une nouvelle question se pose : comment se projeter dans une Afrique désormais libérée du joug colonial ? De l’importance de panser l’Afrique aux contingences d’un continent instable, les nouveaux discours ne sauraient se construire autour d’un afro-optimisme aveugle. Changer la perspective. Faire entendre sa voix. Reprendre le pouvoir. Dans un monde interconnecté, où les représentations comptent, la nouvelle génération change la dialectique en créant des nouvelles imageries positives, qui bouleversent les portraits classiques d’une Afrique pauvre et désoeuvrée. Les réseaux sociaux sont désormais le moyen pour faire entendre sa voix, pour créer des communautés, et se recréer soi-même à travers la découverte d’une afro culture plurielle. C’est la diatribe du monde d’aujourd’hui et de celui de demain qui permettra de
créer des afro-futurs concrets et réalistes. Evoluant sans cesse au rythme des acteurs qui la façonne, par quels moyens l’Afrique se crée et se recrée, ? Quelle sera l’Afrique du XXIe siècle ?

MOMENT LECTURE
15H35 - 15H50

VERS UNE NOUVELLE DURABILITÉ …
16H00 - 17H30

EUGENIE NDIAYE (Urbaniste)
SEVERINE KODJO GRANDVAUX (Auteure de "Devenir vivants")
PHILIPPE VERDOL (Auteur de "Le chlordécone aux Antilles françaises")
STEPHANIE HARTMANN (Modération)

Plus grand défi du siècle, la préservation de l’environnement est aujourd’hui au coeur des préoccupations mondiales. Pourtant, si l’écologie s’est longtemps envisagée comme une problématique externe – voire extérieure, les disparités environnementales ne sont pas exemptes d’injustices sociales, mais les nourrissent parfois, autant causes que vecteurs. Comment, à travers une idéologie environnementale, se poursuit la domination ? Quels imaginaires, quels idéaux se projettent sur les Afriques pour en faire le réceptacle d’une oppression par la terre ? Comment la domination des corps noirs est aussi une domination des territoires, carcan idéologique, à l’origine d’une représentation erronée de l’Afrique et des caraïbes ? Entre intersectionnalité et environnementalisme, l’écologie décoloniale devient ainsi centrale dans la lutte contre le changement climatique, comme le moyen permettant de s’affranchir d’une imagerie à la fois datée et dangereuse.

MOMENT LECTURE
17H35 - 17H50


MOBILITÉS DEPUIS ET VERS L’AFRIQUE …
18H00 - 19H30


KEN BUGUL (Auteure de Le trio bleu)
SOULEYMANE BACHIR DIAGNE (Auteur de "De langue à langue. L'hospitalité de la traduction")
ABIBATOU KEMGNE (Auteure de "L’homme de la maison")
KARA DIABY (Fondateur de REPAT AFRICA)
KWABENA NDIE (Modération)

C’est à travers les mots que les rêves se délient, rêves d’ici et d’ailleurs, odes à la liberté et à l’humanisme. À l’époque de la mondialisation, des migrations et des mouvements de population, les africains et afro-descendants se projettent et s’inscrivent dans un monde qui bouge, et eux avec. Mouvements du retour, mouvements du départ, et la volonté de trouver sa place. Épopées romanesques, fresques humaines ou enquêtes documentées, qu’en est-il du mouvement chez les afrodescendants du monde ? Comment composer avec un ailleurs toujours plus prégnant ? Comment être à soi en étant hors de chez soi ? Qu’en est-il de l’importance du rapport à la langue ?

D I M A N C H E  2 3  O C T O B R E


LES ARTS EN MOUVEMENTS…
12H00 - 13H30

ARMELLE DAKOUO (Directrice artistique de AKAA)
EMMANUELLE COURREGES (Auteure de "Swinging Africa- le continent mode")
ABD AL MALIK (Auteur de "Le jeune noir à l’Epée")
BOLEWA SABOURIN (Danseur)
STEPHANIE HARTMANN (Modération)

Révolutionner les arts à travers l’utilisation d’outils esthétiques divers et variés, afin de se réapproprier son histoire... Littérature, mode, arts plastiques : comment l’art est-il devenu le nouveau
moyen d’émancipation ? Qui sont ces architectes du changement ?

MOMENT LECTURE
13H35 - 13H50


LE PATRIMOINE AU SERVICE DE DEMAIN
14H00 - 15H30

YOPOREKA SOMET (Philosophe)
LUCILE CORNET VERNET (Fondatrice de La Maison de l’Artemisia)
HAMADY BOCOUM (Directeur du Musée des Civilisations noires-Dakar)
ARNAUD ZOHOU (Auteur de "Une histoire du Vodoun")
STEPHANIE HARTMANN (Modération)

Forte d’une richesse culturelle incontestable, les traditions, les us et coutumes et l’héritage africain sont au coeur d’une nouvelle dialectique. Se retrouver, bien-vivre, c’est d’abord faire de ses racines un moyen d’attachement au présent, découvrir ce qu’hier a de commun avec aujourd’hui. Le patrimoine africain est fruit de l’abondance, et ses richesses, sans cesse redécouvertes, apportent bien-être et conscience de soi. Redécouvrir le patrimoine, c’est aussi redonner à l’Afrique ses lettres de noblesse : danse, jeux de logiques, oeuvres d’art… Il s’agira d’analyser la manière dont le patrimoine africain est progressivement redevenu, dans une période de grandes mutations, un outil essentiel au service de demain.

MOMENT LECTURE
15H35 - 15H50

CARTE BLANCHE A MOHAMED MBOUGAR SARR "IMMOBILITÉS"
16H00 - 17H30

MOHAMED MBOUGAR SARR (Ecrivain)
OUSMANE NDIAYE (Modération)