Un piège sans fin BHÊLY-QUENUM Olympe

Un piège sans fin Zoom

La réédition revue de Un piège sans fin d'Olympe Bhely-Quenum dans la collection du livre de poche s'imposait. Ce roman, en effet, est sans doute une des pièces maîtresses de la production de cet écrivain ; il s'agit, de toute façon, d'une œuvre importante de la littérature negro-africaine. Ce roman, classique de forme, est celui d'une vie, celle d'un être beau, juste, innocent, musicalement accordé à lui-même et au monde, jusqu'au jour où une dissonance défait cette existence harmonieuse. Evénement dérisoire : le fantasme ci une femme, mais tel est le piège qui fait qu'a l'harmonie succèdent l'absurde et l'errance, le chaos et le crime, pour s'achever dans le supplice et la mort. Symbole remarquable, c'est par le feu purificateur que périt cet innocent pathétique. Il a été salué en 1960 par un grand nombre de journaux dont l'Express, la Croix, la Réforme, Combat, les Lettres françaises, etc. Le quotidien belge le Soir écrivait : " Le romancier va bien au-delà du message des lieux grâce à sa formation intellectuelle et à la sûreté de son langage. L'écrivain prend pied dans le monde des âmes en nous narrant une aventure qui se charge progressivement d'une signification inattendue, et ce roman demeure une fenêtre ouverte sur la vie intérieure de l'homme, sur sa solitude aussi, a quelque climat qu'il appartienne. "

Plus de détails

2708704559

Nouveau produit

disponible

6,80 €

TTC

La réédition revue de Un piège sans fin d'Olympe Bhely-Quenum dans la collection du livre de poche s'imposait. Ce roman, en effet, est sans doute une des pièces maîtresses de la production de cet écrivain ; il s'agit, de toute façon, d'une œuvre importante de la littérature negro-africaine. Ce roman, classique de forme, est celui d'une vie, celle d'un être beau, juste, innocent, musicalement accordé à lui-même et au monde, jusqu'au jour où une dissonance défait cette existence harmonieuse. Evénement dérisoire : le fantasme ci une femme, mais tel est le piège qui fait qu'a l'harmonie succèdent l'absurde et l'errance, le chaos et le crime, pour s'achever dans le supplice et la mort. Symbole remarquable, c'est par le feu purificateur que périt cet innocent pathétique. Il a été salué en 1960 par un grand nombre de journaux dont l'Express, la Croix, la Réforme, Combat, les Lettres françaises, etc. Le quotidien belge le Soir écrivait : " Le romancier va bien au-delà du message des lieux grâce à sa formation intellectuelle et à la sûreté de son langage. L'écrivain prend pied dans le monde des âmes en nous narrant une aventure qui se charge progressivement d'une signification inattendue, et ce roman demeure une fenêtre ouverte sur la vie intérieure de l'homme, sur sa solitude aussi, a quelque climat qu'il appartienne. "

Olympe BHÊLY-QUENUM est né en 1928 à Ouidah, au Bénin. Il vit actuellement entre le Bénin et le sud de la France.
Licencié ès Lettres classiques, il enseigne tout d’abord le français, le grec et le latin dans différents lycées en région parisienne.Il effectue ensuite des stages de diplomatie dans différents consulats généraux de France dans différents pays européens.
Il entre ensuite dans le journalisme, en tant que Rédacteur en chef, puis Directeur du magazine africain « La Vie Africaine » qu’il dirige jusqu’en 1964. Il fonde avec sa femme le magazine « L’Afrique Actuelle », qu’il dirige jusqu’à son entrée à l’UNESCO.
Fonctionnaire international, Olympe BHÊLY-QUENUM a été appelé à effectuer plusieurs missions dans la plupart des pays africains. Il est également un expert de l’OUA pour les problèmes culturels, littéraires et des industries culturelles en Afrique Noire, membre de l’Association africaine de Culture et de l’Association internationale des critiques littéraires.http://www.obhelyquenum.com/

J'ai compris / Masquer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d'achat et pour réaliser des statistiques de visites.