Niiwam Zoom

Les deux nouvelles réunies dans ce volume sont d'une écriture claire, incisive, méthode très difficile en littérature.
Les personnages: des gens du quotidien, luttant pour leur survie. Un courage social indomptable. La nouvelle qui donne son titre au recueil, Niiwam, est un fait divers vrai. Le héros, un paysan étranger à la ville, transporte le cadavre de son nouveau-né dans un bus à l'insu des passagers. Le bus traverse Dakar d'est en ouest. Des rencontres, des personnages et des situations isolent notre homme, revêtu de sa grande crainte.
Ira-t-il jusqu'au bout de son voyage ? La deuxième nouvelle, Taaw, nous plonge dans le monde des bidonvilles. Ce creuset (selon Sembène) où se façonne la nouvelle Afrique. Une lutte cruelle se déroule entre l'Afrique des villages et celle des villes. Le langage, les contacts, les rapports, les amitiés, les inimités, le respect traditionnel, se font, se défont en fonction de l'argent, devenu seule valeur morale.
Le regard d'amour que Sembène jette sur ses personnages nous les fait aimer malgré la situation impitoyable.

Plus de détails

2708707299

Nouveau produit

disponible

6,20 €

TTC

Les deux nouvelles réunies dans ce volume sont d'une écriture claire, incisive, méthode très difficile en littérature.
Les personnages: des gens du quotidien, luttant pour leur survie. Un courage social indomptable. La nouvelle qui donne son titre au recueil, Niiwam, est un fait divers vrai. Le héros, un paysan étranger à la ville, transporte le cadavre de son nouveau-né dans un bus à l'insu des passagers. Le bus traverse Dakar d'est en ouest. Des rencontres, des personnages et des situations isolent notre homme, revêtu de sa grande crainte.
Ira-t-il jusqu'au bout de son voyage ? La deuxième nouvelle, Taaw, nous plonge dans le monde des bidonvilles. Ce creuset (selon Sembène) où se façonne la nouvelle Afrique. Une lutte cruelle se déroule entre l'Afrique des villages et celle des villes. Le langage, les contacts, les rapports, les amitiés, les inimités, le respect traditionnel, se font, se défont en fonction de l'argent, devenu seule valeur morale.
Le regard d'amour que Sembène jette sur ses personnages nous les fait aimer malgré la situation impitoyable.

Fils de pêcheur, Sembène Ousmane est né en 1923 en Casamance.
Autodidacte, il a été tour à tour mécanicien, maçon et militaire, puis docker à Marseille. Rentré en Afrique après de nombreux voyages en Europe, il a mené depuis une double activité d'écrivain et de réalisateur de cinéma. Il est décédé le 9 juin 2007 à Dakar.

J'ai compris / Masquer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d'achat et pour réaliser des statistiques de visites.